Missions

Le monteur de réseaux électriques installe et entretient les réseaux qui permettent d’acheminer l’électricité depuis son point de production (centrales électriques, parcs éoliens, postes de transformation) jusqu’aux lieux de consommation : logements, bureaux, commerces, usines et complexes industriels, réseaux d’éclairage public…

Il a pour mission de mettre en place et entretenir :

  • les réseaux électriques ;
  • l’éclairage public et la signalisation (luminaires, illuminations, feux, mobilier urbain, guirlandes) ;
  • les bornes de recharge pour véhicules électriques.

Il exerce son activité́ à l’extérieur sur des réseaux aériens qui atteignent parfois une hauteur importante, sur des réseaux électriques enterrés et sur des réseaux d’éclairage public et de signalisation. Il peut également installer divers équipements communicants, bornes de recharge pour véhicule électrique ou de gestion de l’énergie (système de pilotage centralisé des installations d’éclairage public par zones et par point lumineux…).

Technique et innovation

Le monteur de réseaux électriques s’adapte au développement de nouvelles installations (électricité photovoltaïque, éolienne…). Il peut également intervenir dans le cadre de la maintenance en installant divers équipements communicants (déploiement de fibre optique, connections de box chez le client final…) ou de gestion de l’énergie (système de pilotage centralisé des installations d’éclairage public par zones et par point lumineux…

Secteur d’activité

Le métier de monteur de réseaux électriques fait partie du secteur des travaux publics.

Les entreprises de travaux publics construisent et entretiennent des ouvrages pour :

  • aménager et entretenir le cadre de vie (voirie, éclairage public, voies piétonnes, pistes cyclables, stades, équipements sportifs, fondations de bâtiment, ouvrages d’art, ouvrages souterrains, dragage de ports et de voies fluviales, entretiens routiers…) ;
  • produire de l’énergie (barrages, centrales hydrauliques, éoliennes, centrales photovoltaïques) ;
  • acheminer l’eau potable, l’électricité et le gaz ;
  • améliorer l’environnement (collecte et traitement des eaux usées et des déchets, équipements antibruit et antipollution), aménagement des zones vertes, merlons antibruit et paysagers, renaturation de cours d’eau, prévention des inondations (digues)…