Missions

Avec des appareils sophistiqués, il fait les mesures et calcule les distances, les surfaces, les niveaux d’altitude du sol, la hauteur des arbres ou poteaux télégraphiques existants.

Technique et innovation

À partir de relevés qu’il a réalisés sur le terrain, le géomètre-topographe établit des plans et des cartes sur ordinateur, en utilisant des moyens de plus en plus sophistiqués : logiciels de métrés, dessin assisté par ordinateur, systèmes d’informations géographiques, images satellites, etc.

Ses plans et relevés constituent une base de travail précise et indispensable aux professionnels des travaux publics.

Secteur d’activité

Le métier de géomètre-topographe fait partie du secteur des travaux publics.

Les entreprises de travaux publics construisent et entretiennent des ouvrages pour :

  • aménager et entretenir le cadre de vie (voirie, éclairage public, voies piétonnes, pistes cyclables, stades, équipements sportifs, fondations de bâtiment, ouvrages d’art, ouvrages souterrains, dragage de ports et de voies fluviales, entretiens routiers…) ;
  • produire de l’énergie (barrages, centrales hydrauliques, éoliennes, centrales photovoltaïques) ;
  • acheminer l’eau potable, l’électricité et le gaz ;
  • améliorer l’environnement (collecte et traitement des eaux usées et des déchets, équipements antibruit et antipollution), aménagement des zones vertes, merlons antibruit et paysagers, renaturation de cours d’eau, prévention des inondations (digues)…