Fiche métier : Installateur thermique

L’installateur thermique assure le confort des
bâtiments en posant et entretenant des systèmes
de chauffage, de climatisation et de ventilation.

En quoi consiste ce métier ?

Missions

Installer les systèmes thermiques et de ventilation, tel est le quotidien du métier de l’installateur thermique.

Le métier d’installateur thermique fait partie de la catégorie des métiers du second œuvre. À la fois chauffagiste et climaticien, l’installateur thermique raccorde des appareils (chaudières, climatiseurs, ventilateurs, radiateurs et équipements de régulation) à des réseaux transportant de l’énergie ou des fluides (électricité, gaz, fioul, vapeur, eau).

Le métier évolue d’une culture de chauffage vers une culture du traitement de l’air. Les systèmes de ventilation, leur installation et leur maintenance, sont
essentiels pour assurer un renouvellement de l’air qui se faisait auparavant par l’ouverture des fenêtres et les fuites du bâti.

Techniques et innovation

L’installateur thermique doit prendre en compte une réglementation thermique qui exige des niveaux de performance élevés. Il maîtrise les nouveaux matériels (chaudières à condensation, chauffage thermodynamique,
pompes à chaleur), et prend en charge l’installation et la maintenance des systèmes de ventilation.

Bâtiment et développement durable

Les exigences du Grenelle Environnement concernent l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment (isolation, étanchéité à l’air), l’utilisation de matériaux peu consommateurs d’énergie de fabrication et la diminution des nuisances environnementales (traitement des déchets et recyclage des matériaux).

Le développement durable a un très fort impact sur le génie climatique, qui prend en compte à la fois les économies d’énergie, une notion élargie du confort des usagers, mais aussi les critères de santé et sécurité (qualité sanitaire de l’air, sécurité incendie). L’installateur thermique intègre les technologies liées aux énergies renouvelables (solaire, thermique, géothermie, biomasse, bois).

UN PARCOURS DE FORMATIONS

→ CAP
Installateur thermique

→ BP
Monteur en installations de génie climatique

→ Bac Pro
– Technicien en installation des systèmes
énergétiques et climatiques
– Technicien en maintenance des systèmes
énergétiques et climatiques

→ BTS
Fluides – énergies – environnements

→ MC
– Soudage
– Maintenance en équipement thermique individuel

Contactez un CFA du BTP proche de chez vous
pour être conseillé dans votre orientation