Fiche métier : Carreleur-mosaïste

 

 

 

 

 

Le carreleur-mosaïste habille sols et murs en
les revêtant de carreaux de céramique ou de
matériaux analogues. Il joue un rôle important
dans la décoration et la finition.

En quoi consiste ce métier ?

Missions

Décorer et protéger sols, murs et façades tel est le quotidien du métier du carreleur-mosaïste.

Le métier de carreleur-mosaïste fait partie du la catégorie des métiers du second oeuvre. Le carreleur-mosaïste travaille aussi bien en intérieur (maisons individuelles, immeubles collectifs, hôpitaux, laboratoires industriels ou piscines) qu’en extérieur (façades, dallages de jardins, passages publics ou décors urbains).

Sur un ouvrage neuf ou en réhabilitation, il prépare les supports, façonne et pose une grande diversité de matériaux : les grès émaillés ou cérames, les faïences, l’ardoise, les marbres, la terre cuite, les pâtes de verre. Il recouvre également sols et murs de produits connexes : maçonnerie, cloison plâtre, sous-couches isolantes, systèmes de protection à l’eau sous carrelage (SPEC). Il assure aussi l’accessibilité dans les pièces « humides » avec du carrelage ou de la faïence.

Techniques et innovation

Le carreleur-mosaïste revêt sols et murs suivant différentes techniques de mise en œuvre : pose scellée, collée ou par fixation mécanique. Il tient compte de
l’évolution des produits et des procédés de mise en œuvre. Un exemple : la compatibilité des carrelages et des produits de collage avec les nouveaux équipements utilisés dans les bâtiments (planchers chauffants…). Les techniques du carreleur peuvent également s’étoffer des techniques décoratives recourant à la chaux (tadelak) ou à la mosaïque.

Bâtiment et développement durable

Les exigences du Grenelle Environnement concernent l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment (isolation, étanchéité à l’air), l’utilisation de matériaux peu consommateurs d’énergie de fabrication et la diminution des nuisances environnementales (traitement des déchets et recyclage des matériaux).

UN PARCOURS DE FORMATIONS

 → CAP (Niveau V)

Carreleur-mosaïste

→ BP (Niveau IV)
Carrelage mosaïque

→ Bac Pro (Niveau IV)
Aménagement et finition du bâtiment

→ BTS (Niveau III)
Aménagement finition

Contactez un CFA du BTP proche de chez vous
pour être conseillé dans votre orientation