Olympiades des Métiers 2018 au salon du Mondial des Métiers : retour sur les sélections en Auvergne-Rhône-Alpes

Du 1er au 4 février, le Mondial des Métiers de Lyon a accueilli plus de 120 000 visiteurs. L’occasion de soutenir les 22 candidats issus des CFA du BTP de la région Auvergne Rhône-Alpes aux sélections régionales des Olympiades des Métiers. Pour cette 45e édition, 3 métiers du BTP étaient en compétition à l’occasion du salon : solier, serrurier-métallier et constructeur en béton armé.

Mohamed KONAT dans le métier Solier – Issu de BTP CFA AFRA

 

Pendant quatre jours, le Mondial des Métiers a attiré plus de 120 000 visiteurs dont une majorité de jeunes désireux d’échanger avec des professionnels, de découvrir de nouveaux métiers ou de trouver un établissement de formation. Avec plus de 700 métiers présentés, dont une centaine en démonstration, les professionnels ont pu éclairer les jeunes quant à leur avenir professionnel. Véritable lieu collaboratif, ce salon est également une formidable vitrine pour promouvoir l’apprentissageOutre des démonstrations métiers réalisées par les apprentis des CFA du BTP de la région Auvergne-Rhône Alpes, les visiteurs ont pu suivre les sélections régionales des Olympiades des Métiers du BTP. « L’occasion de lever le voile sur des métiers peu connus, méconnus, voire inconnus », confie Sophiane Bouchetob, référent régional de la Fédération française du bâtiment. « Les trois métiers mis en avant souffrent encore d’une mauvaise image, alors que ce sont des métiers techniques dans un secteur qui recrute constamment », poursuit-il.

 

Des épreuves « marathon »

Six apprentis soliers se sont affrontés pendant sept heures. Mohamed Konate, formé à BTP CFA AFRA (Dardilly), a dû faire preuve de sang-froid pour terminer dans les temps. Heureux d’avoir participé, cette expérience lui a permis d’avoir une meilleure confiance en lui. « Ces Olympiades aident les jeunes à développer leur dextérité et leur motivation », explique Didier Besson, directeur du Technocentre GERFLOR, partenaire de WorldSkills France. Au terme des 3 réalisations demandées, c’est Jessy Dumas Bougain qui a tiré son épingle du jeu grâce à quelques millimètres de différence avec ses adversaires. Sélectionné pour les finales nationales, il attend la prochaine étape avec impatience : « J’étais stressé mais je me suis donné à fond. Je suis déterminé à aller encore plus loin. »

« Il est important de mettre en avant l’aventure. Qu’ils perdent ou qu’ils gagnent, cette expérience ne doit pas être négative.», explique François Strignano, formateur en carrelage-mosaïque à BTP CFA Loire (Saint-Étienne) et coach des participants à la compétition depuis 1996.»

Gérer la pression, viser le podium

Préparés depuis plusieurs semaines, Jeremy Gaujal et Nolan David – respectivement apprentis à BTP CFA Loire (Saint-Étienne) et BTP CFA Rhône(Dardilly) – ont participé à l’épreuve de métallerie avec huit autres jeunes. Alain Baur, maître d’apprentissage de Jeremy, lui voue un soutien sans faille : « Il s’est amélioré au contact de ses collègues d’atelier, mais il avait déjà de bonnes bases. C’est un jeune qui apprend vite, rigoureux et méthodique. » Et le jeune homme confie : « Je n’envisage pas ces Olympiades comme une compétition, mais avant tout comme une nouvelle expérience. » Maxence Bolvy, vainqueur de l’épreuve après sept heures trente  est prêt à en découdre : « Il y a 2 ans, lors des nationales, j’ai subi la pression des favoris. Cette année, je vise le podium ! »

« Cela démontre un niveau de maturité, de concentration, de maîtrise technique et un certain savoir-être. C’est une valeur ajoutée sur un CV.» précise René Martin, responsable pédagogique de BTP CFA AFRA.

L’esprit d’équipe est roi

Trois binômes d’apprentis se sont affrontés dans le métier de constructeur béton armé. Leur épreuve : réaliser un banc composé de deux pièces avec un arrondi. Après deux jours et demi d’épreuve, Luca Sciacchitano et Ghassan Al-Jaroudi se sont imposés. Leur esprit d’équipe et leur cohésion ont eu raison des autres compétiteurs : « Stressés par le public et le timing, nous avons repris confiance en nous lors de l’étape du décoffrage ! »

Joris Sampayo, Médaille du mérite et Médaille d’excellence lors des précédentes Olympiades des Métiers, soutient ces nouveaux lauréats en intégrant l’équipe de coaching : « Je souhaite leur transmettre ce que j’ai appris afin de les aider à mieux gérer le stress. Nous allons les soutenir moralement et mentalement pour qu’ils progressent avant les prochaines étapes. »

 

Organisées par pôle métier, les sélections régionales du BTP se poursuivent dans plusieurs CFA du BTP jusqu’à fin avril, avant la finale nationale des Olympiades des Métiers organisée du 28 novembre au 1er décembre 2018 à Caen.

Palmarès :